Comment chercher une place d’accueil et de garde pour bébé à Genève?

Ou comment s’engager dans les méandres d’un vrai labyrinthe aventure… L’organisation familiale nécessite un bon bagage de connaissances des structures de la petite enfance couplé d’un talent d’équilibriste.

Accueil de jour pour bébé

Ça y’est bébé est en route pour un voyage de 9 mois durant lesquels maman s’adonnera avec amour et émerveillement à la préparation de son nid douillet, aux réflexions du prénom et surtout à l’organisation familiale… Et qui dit organisation familiale dit inscription en structure d’accueil de la petite enfance. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Espace de vie enfantine autrement dit crèche publique ou privée : de 16 semaines à 4-5 ans
  • Jardin d’enfants : de 2 ans à 4-5 ans
  • Accueil familial de jour autrement dit maman de jour : de 16 semaines à 4-5 ans
  • Babysitting ponctuel et/ou d’urgence : de 16 semaines à 4-5 ans
  • Halte Garderie : de 15 mois à 4-5 ans

Une autre option (que nous développerons dans un autre article) est la nounou à domicile, de la naissance à 4-5 ans ou une au-pair.

Tant d’options de garde, mais comment trouver la bonne ?

Dans cette article, nous décortiquons les différentes alternatives et marches à suivre dans la région genevoise où il est malheureusement très compliqué de trouver une solution de garde. Pour info, il manque à ce jour entre 4000 et 5000 places en crèche.

En ville de Genève, la demande d’inscription en crèche publique peut se faire via le formulaire du BIP (Bureau de la Petite Enfance) selon les conditions suivantes : dès la 12e semaine de grossesse avec une attestation de grossesse, la dernière fiche de salaire (ou le bilan d’entreprise en cas d’activité indépendante), décompte de prestation chômage ou attestation d’études en cours. Nous vous recommandons vivement de le faire dès que possible, surtout à Genève, car la liste d’attente est longue. Il est possible également de joindre une copie du bail signé en vue d’un déménagement pour attester sa venue et s’inscrire sur la liste. Il important de ne pas oublier de réactiver sa demande tous les 6 mois. Pour une recherche de mamans de jour, la ville a une liste des accueillantes agréées.

Pour une garde en-dehors de la ville de Genève, il est conseillé de faire sa demande via la commune. Celle-ci vous orientera vers les solutions de gardes proposées dans votre région (crèches et mamans de jour). A noter que sur le site www.genevefamille.ch, il y a des adresses d’associations d’accueil de jour (mamans de jour) :

  • Rive gauche : Koala
  • Rive droite (Bernex – Avully – Avusy – Cartigny – Chancy – Laconnex – Soral – Aïre-la-Ville) : Le Couffin
  • Bellevue, Collex-Bossy, Pregny-Chambésy, Genthod, Versoix, Céligny, Grand-Saconnex : Supernounou
  • Bardonnex – Carouge – Grand-Lancy – Perly-Certoux – Plan-les-Ouates – Troinex – Veyrier : Accueil familial de jour Genève sud-ouest (AFJ GSO)
  • Meyrin – Vernier – Satigny – Dardigny : AFJ-MVM 
  • Confignon – Onex – Petit-Lancy : RHÔNE-SUD

Dans un premier temps, nous vous conseillons de regarder avec votre employeur si celui-ci propose des solutions spécifiques. Certains sont disposés à participer aux frais de garde. Votre conseiller RH sera la personne la plus à même de répondre à vos différentes interrogations.

Concernant la voie du babysitting ponctuel, le chaperon rouge de la croix rouge genevoise permet aux familles de solliciter une garde d’urgence et Mary Poppins de Pro Juventute propose des tranches horaires de 7h à 19h.

Témoignage de Valentine Caporale au sujet du service de la garde d’enfants de la Croix Rouge

Face à tant de choix pour faire garder votre chérubin, il importe de réfléchir à l’horaire que vous désirez mettre en place en fonction de vos horaires de travail. En effet, pas toutes les structures proposent de longues journées et les tarifs horaires peuvent également fortement varier. Les fermetures des structures et vos vacances sont également à considérer dans votre choix. Enfin, si vous disposez d’un logement relativement grand et que vous avez plusieurs enfants, il est peut-être intéressant de réfléchir à engager une fille au pair (idéal pour les enfant en âge scolaire). Elle s’occupera de plusieurs enfants en même temps au même endroit et vous soulagera certainement sur différentes tâches domestiques liées aux enfants.

Toutes les pistes sont à explorer en parallèle. N’hésitez pas à demander conseil à une amie maman, à une voisine du quartier voire même à vous rendre à la place de jeux la plus proche pour une séance de papotage. MotherStories se tient également à votre disposition pour échanger et vous aider à définir quelle serait la meilleure alternative pour vous en fonction de vos besoins. N’oubliez pas que notre réseau de mamans est particulièrement actif, solidaire et bienveillant. 

Merci à Céline Racine pour cet article qui introduit le sujet des solutions de gardes dans la région genevoise. Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter.

Pour en savoir plus sur les écoles privées et publiques découvrez notre article sur le blog.

Céline Racine
Working Mom, 1 fille de 4 ans

Précédent
Suivant