Grossesse : Les risques infectieux

Tout savoir sur les risques infectieux pendant la grossesse comme la toxoplasmose, la listériose ou encore le très actuel covid-19. Grâce à l’expertise médicale de Medisupport – réseau suisse de laboratoires régionaux – et à leurs conseils, vous verrez qu’il est tout à fait possible de vivre pleinement sa grossesse malgré quelques contraintes qui ne sont finalement pas si insurmontables.

La grossesse est un chamboulement physique et émotionnel mais en aucun cas une maladie. Certes, il y a quelques règles à respecter comme faire attention à ce que l’on mange (découvrez nos idées de recettes à la fin de l’article), à ce que l’on touche ou à ce que l’on met sur sa peau mais quand il en va de la santé de son bébé et de la sienne, on fait sans se poser de questions.

Mais pour bien faire, il faut être bien informée ! 

Les principaux risques infectieux pendant une grossesse et dont on parle plus sont la toxoplasmose, une maladie parasitaire et la listériose, une maladie bactérienne. Pour les deux, il faut adapter son régime alimentaire et faire attention au jardinage et aux chats.

Eugénie Gay, Dr en médecine, Biologiste médical, Dianalabs nous en dit plus sur le sujet :

La toxoplasmose expliquée par Eugénie Gay, Dr en médecine, Biologiste médical, Dianalabs

La listériose expliquée par Eugénie Gay, Dr en médecine, Biologiste médical, Dianalabs

Vient ensuite un virus dont le nom est imprononçable la première fois : le cytomégalovirus. Celui-ci concerne les futures mamans qui ont déjà un enfant en bas âge (moins 3 ans) à la maison.

Laura Rumèbe, FAMH microbiologie, Biologiste médicale, Dianalabs nous en dit plus sur le sujet :

Le Cytomégalovirus expliqué par Laura Rumèbe, FAMH microbiologie, Biologiste médicale, Dianalabs

Nous venons de parler de 3 risques infectieux mais il y en a d’autres comme le Parvovirus B19, l’Herpès Simplex, les moustiques dont le Zika, la grippe dont le covid (récapitulatif des mesures d’hygiènes en vigueur à la maternité et dans les cliniques genevoises à la fin de l’article).

Votre gynécologue vous aura sûrement déjà parlé de la plupart de ces risques mais nous trouvons important de vous les rappeler. Pour plus d’informations et des conseils pratiques, téléchargez la brochure réalisée par Medisupport ci-dessous :

Le mot de la fin ?

Maintenant qu’on connaît les risques, pourquoi prendre des risques ? La frustration n’est pas un super sentiment d’accord mais quand on sait qu’elle est nécessaire pour le bien “naître” de son bébé, la frustration se transforme en mission : donner vie à un enfant en bonne santé. A côté de ça, les sushis ne font pas le poids !

A la fin de la semaine, nous ferons également un petit récap des différents bons plans et conseils qu’on aura récolté via le quizz et les sondages Instagram.

Prenez soin de vous les moms-to-be. 

BabySoon

Découvrez l’application Babysoon développée par le groupe Medisupport qui vous permet de suivre de manière personnalisée l’évolution de votre grossesse (infos pratiques, données médicales, journal de bord, etc.). Parlez-en à votre gynécologue !

logo babysoon

Idées de recettes

Qui dit toxoplasmose et listériose dit adaptation de son régime alimentaire et on manque parfois d’idées en cuisine ! Pas de panique, on vous présente Lauriane Frichment, notre coach en nutrition et fondatrice de Nutri Family Coach qui vous propose des idées de recettes estivales, simples et délicieuses à tester que vous soyez enceinte ou pas !

Télécharger les recettes ici

Parce que c’est parfois casse-tête de trouver des idées de menus simples, sains et qui plaisent aux enfants, Lauriane propose également un nouveau programme d’accompagnement appelé « les Nutri Mums ». Vous apprendrez à mieux vous organiser en cuisine en faisant des plats variés et équilibrés avec l’aide de votre/vos enfant(s). 

Nous vous recommandons Lauriane les yeux fermés ! Si son programme vous intéresse et pour en savoir plus, écrivez-lui un mail de la part de MotherStories à : lauriane@nutrifamilycoach.com. Pour info, elle est bilingue français/anglais.

Masques en tissus Spread Joy
Masques #SpreadJoy by MotherStories. Merci de nous écrire un mail à info@motherstories.co si vous souhaitez en pré-commander.

Mesures de sécurité liées au covid-19

Si vous accouchez dans les prochains jours/semaines, voici les dernières mesures de sécurité (en date du 18.07.20) liées au covid à respecter à la maternité publique et dans les cliniques privées de la région genevoise:

Maternité des HUG
Le partenaire, s’il ne présente aucun symptôme, peut assister à l’accouchement et obtenir un droit de visite au prénatal et au post-partum (1h par jour). Deux visites par jour (1 seule personne à la fois, 1h maximum) peuvent être autorisées entre 12h et 20h pour les personnes hospitalisées aux HUG moyennant une autorisation délivrée par l’équipe soignante (envoi d’un SMS, à présenter au contrôle à l’entrée).

Clinique Générale Beaulieu
Les visites sont autorisées avec le port du masque. Le père peut assister à l’accouchement. Les visites sont autorisées au partenaire, à la fratrie et à une autre personne, tous les jours de 14h à 19h. 

Clinique des Grangettes
Les visites à la maternité sont à nouveau autorisées. Le port du masque reste toutefois obligatoire pendant toute la durée de la visite. Le père peut assister à l’accouchement.

Clinique de la Tour
Les visites à la maternité sont limitées à l’entourage proche du bébé : deuxième parent, frères et soeurs et deux proches. Les parents et les proches sont invités à rester au maximum en chambre et à limiter leurs déplacements dans la maternité et l’hôpital. Le port du masque est obligatoire, avec des exceptions possibles pour les très jeunes enfants. Le père peut assister à l’accouchement.


NB :
les visites ne peuvent se faire qu’en cas d’absence totale de symptômes. En cas de symptômes, même légers, la visite doit être reportée.

Les règles officielles de l’OFSP restent en vigueur  :

  • Désinfection des mains dès l’entrée
  • Port du masque obligatoire au sein de la Clinique jusqu’à la sortie
  • Respect d’une distance de 1m minimum tout au long de la visite


À lire aussi /