Allaitement : tout savoir sur la montée de lait !

Bébé est enfin là, on pense que le plus dur est fait mais rapidement arrivent les questions concernant l’allaitement. Allaitement maternel ou artificiel ? Si le choix se porte sur le premier, concrètement comment est-ce que ça marche ? A quel moment se produit la fameuse montée de lait ? Est-elle instinctive ? Douloureuse ? Est-ce qu’il y en aura suffisamment ? A l’occasion de la semaine suisse de l’allaitement, en collaboration avec Jolly Mama – snacks bios et bons pour les jeunes mamans, nous vous donnons des infos et conseils pour tout savoir sur l’allaitement et la montée de lait. 

Bébé au sein

La montée de lait c’est quoi exactement ?

En fin de grossesse mais principalement à la naissance, le corps produit naturellement ce que l’on appelle du colostrum, un liquide jaune, épais bourré de micronutriments. Le colostrum va, avant même que vous commenciez à nourrir votre enfant, répondre à ses besoins primaires. Il va ensuite se transformer en un lait plus épais et plus riche en lactose. C’est cette étape que l’on appelle la montée de lait.

Au bout de combien de temps se produit-elle ?

Que vous ayez accouché par voie basse ou par césarienne, que vous décidiez d’allaiter ou non, vous aurez une montée de lait. Elle est conditionnée par la chute de vos hormones post-partum mais une autre vient en renfort, il s’agit de la prolactine. C’est d’ailleurs elle qui rend l’allaitement possible.

Il faut compter en moyenne 3 à 4 jours (5-6 jours au plus tard) après votre accouchement pour la montée de lait. Dans tous les cas, faites appel à une consultante en lactation ou à une sage-femme pour vous accompagner dans cet apprentissage.

Quels sont les signes de la montée de lait ?

C’est très variable d’une femme à l’autre. Généralement, les seins gonflent et sont tendus alors que d’autres ne sentiront rien. Rassurez-vous, votre lait ne va pas sortir tout seul ou gicler façon jet d’arrosage (sourire). C’est votre bébé, en prenant le sein qui va générer la production d’ocytocine et faire sortir le lait. La nature est bien faite, n’est-ce pas !

Comment soulager les douleurs éventuelles liées à la montée de lait ?

Cela va paraître un peu bizarre comme réponse mais plus votre enfant tétera moins vous aurez mal (sourire). Les premières semaines, il est normal que votre bébé tète 12, 15 fois par jours, voire plus. Plus vous allaitez à la demande, moins vous risquez les engorgements, et plus votre allaitement se mettra facilement en place. A chaque succion, vos seins seront drainés et moins sensibles. Pour aider votre enfant à téter si vos seins sont tendus, pincez-les pour faciliter sa prise en bouche ou massez-les en amont.

Pour vous soulager, plusieurs “tips” existent comme :

  1. Des compresses ou des lingettes froides (que vous aurez mises au réfrigérateur) à glisser dans votre soutien-gorge afin de favoriser un meilleur drainage et une diminution de l’œdème.
  2. Les coupelles en argent que vous trouverez en pharmacie. Elles se portent entre les tétées ont un effet cicatrisant lorsqu’on a des crevasses aux mamelons. Elles sont faites en argent massif qui ont des propriétés bactéricides et cicatrisantes. Ou sinon les fameux coquillages d’allaitement.
  3. Une douche chaude pour soulager les seins tendus. Faite couler de l’eau chaude sur vos seins ou trempez-les dans un bol d’eau chaude tout en les massant pour les drainer.
  4. Des feuilles de choux vert en les pressant bien au préalable afin de libérer leurs propriétés anti-inflammatoire et antalgiques, et les placer sur votre poitrine une vingtaine de minutes.
  5. Des gestes/massages spécifiques. Demandez à une sage-femme ou une consultante en lactation de vous montrer.

Mais la plupart du temps, votre bébé au sein est la meilleure façon de prévenir ou de soulager les engorgements !

Comment stimuler la montée de lait ?

Avant toute chose, on ne regarde pas sa montre et on essaie de se détendre au maximum. Tout de suite à la naissance, votre enfant sera mis sur vous. De manière instinctive, il cherchera votre sein attiré par leur odeur identique à celle du liquide amniotique.

Les premières semaines, il est important de laisser votre enfant téter à la demande car seul lui sait de quelle quantité de lait il a besoin. Ne vous fixez pas d’objectifs précis comme celui de laisser 3-4 heures entre chaque tétée. Faites confiance à votre enfant. Sachez qu’il est tout à fait normal les premiers jours, de donner le sein toutes les heures ou toutes les deux heures. Plus votre enfant tétera, plus vous produirez de lait. Votre enfant tète bien sûr pour se nourrir mais aussi pour se sentir protégé en étant contre vous.

Combien dure chaque tétée ?

Il n’y a pas de règle mais nous vous conseillons de laisser votre enfant téter autant qu’il veut. Pour certains, en 20 minutes ce sera terminé alors que pour d’autres ça peut prendre jusqu’à 45 minutes par sein. Avant de lui donner le deuxième, attendez qu’il lâche le premier spontanément. Vous pourrez commencer par l’autre sein à la prochaine tétée. Les premières semaines, un bébé peut, en moyenne, téter entre 8 à 12 fois en 24 heures, voir plus.

Ce n’est pas parce que votre enfant est toujours en train de téter que vous produisez insuffisamment de lait ou qu’il a de la peine avec la succion. Sachez que son alimentation est suffisante s’il mouille de 5 à 7 couches par jour.

Lors de pics de croissance (entre 2-3 semaines, à 6 semaines et à 3 mois) votre enfant aura besoin de beaucoup téter. Laissez-le faire, sans faire attention au timing et à la fréquence.

N’hésitez pas à demander de l’aide !

L’allaitement peut se révéler facile pour certaines et compliqué pour d’autres. Si vous avez envie d’allaiter mais que ça ne marche pas ou que c’est douloureux, demandez de l’aide ! Surtout, ne restez pas seule. Entourez-vous d’une sage-femme ou d’une consultante en lactation qui pourra vous conseiller en vérifiant que votre position est optimale en donnant le sein (si ce n’est pas le cas, des crevasses douloureuses peuvent apparaître) mais aussi en s’assurant que votre enfant arrive à le prendre correctement. Certains, peuvent avoir un problème de frein c’est à dire une langue trop attachée au palais qui ne permet pas une bonne mobilité de celle-ci. 

MotherStories est là pour vous si vous avez envie de parler ou d’être conseillée. Notre réseau de spécialistes peut vous aider à trouver le contact d’une sage-femme ou d’une spécialiste en lactation proche de chez vous mais surtout recommandée par les mamans de la communauté.

#Selfcare

Jeune maman, prendre soin de vous et vous ménager est fondamental ! Il faut vous aménager un environnement calme, propice à l’allaitement. Il faut savoir que le stress peut bloquer la production d’ocytocine qui a une influence dans le réflexe d’éjection du lait. Essayez de faire comprendre gentiment à votre entourage que vous avez besoin d’être seule avec votre bébé, surtout les premiers jours. Faite-vous chouchouter et surtout ne vous mettez pas la pression en vous comparant à d’autres mamans ou en vous fixant des objectifs trop ambitieux. Soyez indulgente et bienveillante.

Jolly Mama

Nous avons mentionné Jolly Mama en introduction avec qui nous collaborons à l’occasion de la semaine suisse de l’allaitement. Cette marque de snacks bios et sains pour les jeunes mamans (mais aussi les femmes enceintes) est un compagnon idéal pendant votre allaitement. Contenant, entres autres, du fenugrec, les carrés Jolly Mama favorisent la montée de lait. Ils sont également bourrés de vitamines et de minéraux et sont délicieux. 

Vous aimeriez les essayer ? Profitez d’une remise de -15% avec le code BOOBSTORIES valable du 12 au 19 septembre sur le site Jolly Mama.

Découvrez sans plus attendre le site de Jolly Mama, une vraie mine d’or d’informations et de conseils pratiques liés à l’allaitement. 

Box concours boobstories

Concours

Last but not least, participez au quizz dans nos stories Instagram co-créé avec Jolly Mama spécial allaitement et tentez de gagner votre box allaitement avec : 

  • Le fameux tire-lait ultra compact et stylé d’Elvie
  • Un maxi lange Nobodinoz de chez Cigogne & Kangourou
  • Un collier d’allaitement Minty Wendy de chez Cigogne & Kangourou
  • Des carrés Jolly Mama contenant du fenugrec chocolat & myrtilles
  • Et… Le tout nouveau tshirt MotherStories créé pour l’occasion avec son claim #boobstories. Parce qu’on a toutes une histoire avec nos seins !

Retrouvez également 4 #boobstories de super mamans qui partagent avec nous, en toute transparence, leur expérience de l’allaitement.

Nous vous souhaitons à toutes un allaitement serein et épanouissant.

Affectueusement

Elsa & Natalie – MotherStories
Margaux & Marie – Jolly Mama