40aine – Semaine 5 : De quoi devrions-nous être reconnaissantes ?

C’est déjà le premier jour de la cinquième semaine. Des semaines qui, avec du recul, paraissent telles d’immenses montagnes russes alternant bonnes, moins bonnes et carrément mauvaises journées. Mais, le point positif car il y en a toujours est que nous sommes en train de devenir plus fortes que jamais.

Elsa & Natalie Confinement week 5
Natalie & Elsa (avant le confinement)
Photo par Olivia de Villaine

Cette semaine, nous souhaitions partager avec vous notre expérience réciproque du confinement. Elsa avec son mari et Natalie avec ses 2 enfants, son mari et sa soeur:

Natalie:

“En tant que mère de 2 enfants, j’ai eu des hauts et des bas mais ce long week-end de Pâques m’a fait réfléchir. J’ai pris du recul et je me suis détendue. J’ai réalisé la chance que j’ai de passer ce temps avec ma famille et mes enfants. Du temps pour apprendre à mieux les connaître, du temps pour interagir, pour jouer et se câliner chaque jour un peu plus.”

Elsa:

“Travaillant depuis la maison, cette période de confinement ne change pas grand chose à mon quotidien si ce n’est que mon mari est là… tout le temps (sourire). On essaie de s’imposer un rythme: travail, sport, cuisine, série, dodo et on recommence ! Je suis malgré tout soulagée et reconnaissante de vivre ce confinement à deux. Quand l’un flanche moralement, l’autre est là pour le relever et vice-versa. Cette crise nous fait prendre, encore une fois, conscience à quel point nous sommes privilégiés.”

Nous avions à coeur de valoriser les multiples aspects positifs du confinement et les leçons à tirer d’une situation aussi exceptionnelle que celle-ci. Une situation qui, normalement, ne devrait pas se reproduire de sitôt et qui, sur certains points, risque de nous manquer.

Soyons claires, cela n’enlève en rien que cette pandémie soit terrible. Terrible pour les personnes et les familles touchées. Terrible pour le corps médical qui se démène comme jamais et est à bout de forces. Terrible pour toutes les personnes qui doivent continuer à travailler, s’exposant ainsi au virus. Terrible pour l’économie. Terrible pour l’homme, salutaire pour la nature. Quel paradoxe !

Nous tenions d’ailleurs, à travers cet article, remercier du fond du coeur tous les Héros du quotidien: infirmiers, médecins, caissiers, pharmaciens, éboueurs, livreurs et tous ceux qui nous permettent de continuer à vivre à peu près normalement.

A vous les (futures) mamans, nous espérons que ces quelques mots feront baisser votre niveau de stress d’un cran et que vous réussirez à vivre plus sereinement les prochaines semaines de confinement.

Concentrons-nous maintenant sur les différents avantages concrets du confinement:

  • Du temps de qualité avec les enfants et la famille 

Pour de nombreux parents, c’est la première et peut-être la dernière fois que vous passerez autant de temps avec vos enfants. Être à la maison pour chaque repas, chaque bain, chaque jeu. Comme pour tous les changements dans la vie, il n’est pas facile de s’adapter à quelque chose de nouveau, mais essayez d’en profiter au maximum. Faites les choses que vous avez toujours souhaité faire en famille. Passez du temps de qualité avec vos enfants mais aussi avec votre partenaire. Cela n’a pas de prix et constitue l’un des aspects les plus bénéfiques de ce confinement.

  • Cuisine 

Au quotidien, nous n’avons jamais le temps de réfléchir à ce que nous allons cuisiner. Nous courons à l’épicerie et prenons quelque chose de facile à faire pour aller vite. Aujourd’hui, nous avons le temps faire toutes ces recettes laissées en suspens. Impliquer les enfants en les faisant participer et en leur inculquant les bases d’une alimentation saine et gourmande. 

  • Prendre possession de sa maison

Il n’y a pas de meilleure période pour faire le fameux grand ménage du Printemps. Réorganiser sa maison façon Marie Kondo en triant toutes les choses inutiles accumulées depuis de nombreuses années. C’est tellement agréable de se débarrasser des choses qui encombrent sa maison (et par extension sa tête). De plus, le fait de déplacer les meubles donne l’impression d’être dans un nouvel espace ce qui, en confinement, n’est pas négligeable (sourire).

  • Selfcare

Nous avons commencé à prendre de nouvelles habitudes comme s’entraîner à la maison, prendre soin de sa peau, lire un livre, se préparer des bons petits plats, boire un verre de fin quand les enfants sont couchés. Des choses simples, qui nous font du bien mais qui se trouvent généralement tout en bas de la liste de nos priorités. Arrêtons de dire que nous n’avons pas le temps, prenons-le.

Revenons à l’essentiel et donnons la priorité à ce qui nous fait du bien. Nous pouvons maintenant nous demander : allons-nous continuer à faire toutes ces choses qui nous rendent si bien à la fin du confinement ou les choses vont redevenir comme avant ? Cela ne tient qu’à nous. 

Nous voulons en savoir plus sur vous. Comment vous sentez-vous ? Quels sont vos besoins essentiels ? Quelles sont vos priorités pendant cette période inhabituelle ? Si vous avez des difficultés à traverser cette période de confinement, faites-le nous savoir. Bien souvent, prendre du recul et parler permet de relativiser et mettre certaines choses en perspectives. 

#sharingiscaring

Précédent
Suivant